Le cépage
 
Nous avons choisi le Johanniter.  C'est cépage de cuve allemand, de raisins blancs, également connu sous le nom d’enregistrement de FR 177-68. 
 
Origine et répartition géographique 
 
Ce cépage est une obtention de Johannes Zimmermann, de l'institut Staatliches Weinbauinstitut Freiburg (Fribourg-en-Brisgau). 
 
L'origine génétique est vérifiée : c'est un croisement des cépages riesling × (seyve-villard 12.481 × (ruländer x gutedel)) réalisé en 1968. 
 
Le cépage est autorisé dans de nombreux Länder en Allemagne. Il est également autorisé en Belgique en AOC Côtes de Sambre et Meuse et Haspengouw. Il est aussi très présent en Suisse. 
 
Caractères ampélographiques 
 
Les feuilles comptent cinq lobes peu marqués, sont peu dentées et de couleur vert clair. Elles sont rugueuses et peu duveteuses. Les feuilles ont un aspect arrondi. Le sinus pétiolaire est très étroit.  
 
Les grappes sont moyennes et les baies sont de taille moyenne à grande. La maturité est de première époque tardive : 5 jours après le chasselas. 
 
Sensibilité aux maladies et au climat 
 
Le Johanniter possède une très bonne tolérance au mildiou et à l’oïdium, par contre sa tolérance au botrytis (pourriture) est plutôt moyenne. 
 
Sa résistance aux gelées de printemps est assez bonne mais il y a certains risques décelables dans le cas de fortes gelées. Aucune observation de dégâts liés au gel n’a été décelée sur ce cépage depuis sa plantation. 
 
Sa résistance aux gelées d’hiver est excellente sur les parties lignifiées. 
 
Aptitudes culturales 
 
Le débourrement est assez précoce et s’observe dès mi avril. La floraison est également assez précoce et étendue, elle se produit dès la mi-juin pour la base et les épaules de la grappe et vers la troisième semaine de juin pour le bout de la grappe. 
 
La véraison s’observe dès la deuxième semaine du mois de juillet. 
 
Sa maturité est semi-précoce, sa vendange se situe vers la fin de la première semaine d’octobre.  
 
Potentiel technologique 
 
Les grappes sont moyennes et les baies sont de taille moyenne à grande.  
C’est un cépage très fertile, il peut nécessiter une vendange en vert (sélection des grappes avant la véraison). 
 
Le Johanniter a un bouquet délicat et se caractérise par la race, le fruit et beaucoup d'harmonie. Il rappelle le Pinot Blanc, le Riesling ou le Chardonnay. La bouche est fraiche, toute en légèreté et en délicatesse dans des saveurs évoquant la pomme rainette et le citron vert. 
 
Dans l'Ouest de la Suisse, les vins récoltés sont corsés, équilibrés, fins et fruités avec parfois une légère touche d'amertume en finale. Dans l'ensemble, les premières expérimentations de cette variété sont très prometteuses. La bouche est fraiche, toute en légèreté et en délicatesse dans des saveurs évoquant la pomme rainette et le citron vert. 
 
Source : Wikipédia et Domaine viticole du Chenoy